Kulturagentinnen und Kulturagenten Schweiz

Mariano Gaich comprend son activité d’agent culturel comme celle d’un ‹rhizome›, c’est-à-dire d’un entrelacs de racines souterraines qui relie différentes structures entre elles. Dans le domaine culturel, il a déjà travaillé dans diverses fonctions, et est multilingue. Sa langue maternelle est l’espagnol.

Au sein de la culture scolaire, il agira à divers niveaux de communication, en collaboration étroite avec d’autres acteurs. L’échange entre les langues constitue pour lui l’un des pivots du projet «Des Agent.e.s culturel.le.s pour des écoles créatives». Dans ce contexte, l’écoute lui importe autant que la parole. Il se passionne aussi pour la langue écrite, ainsi que pour des textes politico-philosophiques. Le concept de ‹rhizome› que Mariano invoque pour son activé d’agent culturel renvoie ainsi aux écrits de Gilles Deleuze et de Félix Guattari. Dans la médiation artistique, Mariano valorise l’altérité, aussi en raison de son parcours de vie.

Mariano est artiste. Il vit et travaille à Zurich depuis 2000. Il a grandi à Buenos Aires, où il a été enseignant d’art dans plusieurs écoles. Il est arrivé en Suisse par le biais d’un séjour en Angleterre. Une bourse lui a en effet permis d’étudier la scénographie au Central Saint Martins College of Art and Design à Londres. Durant cette période, il a réalisé un semestre d’échange à la Hochschule für Gestaltung und Kunst Zürich. A la fin de ses études, il est revenu à Zurich.

Depuis, il a réalisé plusieurs expositions, et a séjourné à Gênes et au Caire grâce à des bourses artistiques. Sa démarche artistique consiste à traduire ses réflexions sur une histoire de l’art alternative en les transposant dans la matérialité et dans l’espace. Il a aussi fréquemment collaboré avec des institutions culturelles, que ce soit en tant qu’artiste, scénographe, encadreur ou médiateur artistique. Comme artiste invité dans un espace communautaire à Zurich, il a de plus travaillé avec des enfants sur la thématique de l’espace urbain, tout en agissant comme médiateur artistique dans l’atelier pour enfants.

Mariano réalise un Master en Curatorial Studies à la Zürcher Hochschule der Künste. En parallèle à son activité d’agent culturel et d’artiste, il est médiateur artistique indépendant au Kunstmuseum de Bâle.

Texte: Selin Bourquin